Vous êtes ici

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Les avantages de la re-motorisation des locomotives Jouef.

Les limites du moteur 3 puis 5 pôles de Jouef ont souvent été mises en avant. Sans entrer dans le débat, il faut admettre que des moteurs très performants ont été développés depuis, notamment les moteurs RSF (rotor sans fer) ou les moteurs équipés d'aimants à base de terres rares (principalement les aimants néodymes) ou d'aimants à base de ferrites.

Grace à ces évolutions techniques, il est maintenant possible d'offrir puissance, souplesse et silence de fonctionnement aux anciennes locomotives Jouef en les équipant d'une motorisation moderne nettement plus performante que la motorisation d'origine.
kit de re-motorisation des locomotives Jouef.
A cette fin, un kit qui améliore les performances des anciennes locomotives offre :

Ce kit permet aussi de remédier au défaut d'entraînement des roues suite à la déformation du berceau support du moteur d'origine.

Constitution du kit de re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique.

Le kit de re-motorisation des locomotives Jouef à châssis métallique est disponible sur eBay.

Ce kit ne nécessite aucune connaissance technique particulière si ce n'est la soudure des fils de connexion du moteur.
Le kit peut être fixé au châssis par vis ou par collage et ne nécessite donc pas de modification du châssis d'origine dans ce dernier cas. Seule la couronne dentée est à retourner.
Le temps de montage et d'installation est d'environ 30 minutes auxquelles il faut ajouter le temps de séchage de la colle.

Il convient pour les locomotives avec châssis métallique embouti (BB 9281, BB9288, BB9201, BB 16001, BB 25110, BB 67001, CC 7107 bogies longs, CC 40101, CC 70002, CC 1800 SNCB...) avec fixation du moteur par bride métallique et berceau support moteur en plastique.
Il ne convient pas pour les locomotives :

  • avec châssis en plastique
  • avec moteur sur le bogie.
  • avec moteur central sur le châssis.
  • à 8 roues motrices.

Des kits spécifiques sont conçus pour certains types de châssis et de locomotives:

Un kit de remplacement du moteur pour les locomotives Gégé est aussi proposé : BB 9240 (tous modèles, verte, Mistral, Capitole), CC 40101, BB 63001, CC 6501...

Le kit comprend tous les éléments nécessaires à la re-motorisation d'une locomotive :

  • 1 Moteur équivalent FF-130SH.
  • 1 support moteur en plastique fraisé à assembler par collage.
  • 6 vis inox de fixation.
  • 1 pignon 7 dents + 1 pignon 8 dents (pignons renforcés par un épaulement).
  • 1 circlip inox de 2mm + 1 circlip inox de 1,5mm (fixation de la couronne dentée Jouef).
  • 1 diode d'antiparasitage TVS dite diode "Transil" de 18V.
  • 4 gabarits de perçage / cales d'épaisseur.

    kit de re-motorisation des locomotives Jouef.

Le kit accepte les pignons de 7, 8 ou 10 dents. Une cale d'épaisseur permet d'adapter des pignons de 9, 11 ou 12 dents.

Assemblage et montage du kit de re-motorisation.

En suivant les étapes de montage dans l'ordre indiqué ci-dessous, il ne devrait pas y avoir de difficulté particulière.

Avant de commencer, vérifier que le kit est complet et repérer toutes les pièces.

1 Choix du pignon.

Le choix du nombre de dents du pignon est déterminant pour le choix de la face frontale du support. Il est possible de monter 3 faces frontales différentes.

Un repère fraisé dans la face frontale donne le nombre de dents (1 point = 7 dents, 2 points = 8 dents, 3 points =10 dents)

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Le réglage pour les pignons de 9, 11 ou 12 dents se fera au moment du montage du support sur le châssis par ajout de cales d'épaisseur.

Par exemple, pour une face frontale avec 1 point, soit celle prévue pour un pigon à 7 dents, l'ajout de 1 cale d'épaisseur permet de monter un pignon de 8 dents et l'ajout de 2 cales permet de monter un pignon de 9 dents. Pour une face frontale avec 3 points, soit celle prévue pour un pignon à 10 dents, l'ajout de 1 cale permet de monter un pignon de 11 dents et l'ajout de 2 cales permet de monter un pignon de 12 dents.

kit de re-motorisation des locomotives Jouef.

Les cales d'épaisseur sont en carton et sont par conséquent assez stables dans le temps pour les dimensions. Elles ont une épaisseur de 0,25mm chacune.

Cependant l'empilage de plusieurs cales augmente les erreurs dues aux tolérances de mesure, il est donc préférable de se limiter à 2, voire 3 cales d'épaisseur.

Cette approche permet de modifier le rapport de réduction de la transmission à tout moment. Par exemple, avec la face avant prévue pour un pignon de 7 dents (1 point), il est possible de modifier à tout moment le pignon moteur en passant à 8 dents avec l'ajout d'une cale ou à 9 dents avec l'ajout de 2 cales, etc.

2 Montage du pignon sur le moteur.

Pour l'installation d'un pignon renforcé par un épaulement, il est conseillé de le positionner épaulement côté moteur, le bout d'arbre restant libre de tout obstacle pour l'engrènement pignon /couronne dans le but de faciliter le montage du kit sur le châssis.

Le montage du pignon sur l'arbre moteur est serré et nécessite d'appuyer fortement sur le pignon pour l'emboiter.

Pour cette raison, il est préférable de monter le pignon sur l'arbre avant le montage du moteur sur le support. Ceci est possible à condition de vérifier que le pignon passe par le trou de centrage du moteur sur le support. Il n'y a pas de problème pour le passage avec les pignons de 7, 8 et 9 dents, par contre les pignons de 11 et 12 dents ne passent pas, il faut donc les monter sur l'arbre moteur avec le moteur fixé sur son support.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Pour le pignon de 10 dents, le passage est juste, par prudence il est donc préférable de le monter avec le moteur fixé sur son support.

3 Préparation des pièces.

Connaissant le nombre de dents du pignon à monter, le choix de la face avant du support est fait (face avant avec 1 point, 2 points ou 3 points) et le nombre de cales d'épaisseur est connu.

Découper avec une règle et un cutter le nombre de cales / gabarits de perçage requis.

Séparer les pièces du support du moteur de la plaque en coupant les tenons de maintien avec un couteau de modéliste ou à défaut avec un cutter. Eviter de les casser en forçant sur les pièces qui sont fragiles tant que le support moteur n'est pas assemblé et collé. Eviter aussi de les couper avec une pince coupante qui peut déformer le plastique de la pièce.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métalliqueRe-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métalliqueRe-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Les tenons qui viennent d'être coupés se trouvent souvent sur des faces d'appui et de positionnement des pièces, il faut donc les araser totalement avec une lame bien affutée de couteau de modéliste ou de cutter.

Ebavurer soigneusement les pièces et retirer tout ce qui pourrait nuire à leur positionnement. Le plastique est tendre, il convient d'avoir la main très légère avec la lame coupante. Eviter la lime ou le papier abrasif qui pourraient altérer la géométrie des portées (rectitude et équerrage).

Note importante : Les tolérances de fabrication des plaques de plastique sont telles qu'elles peuvent conduire à rendre les emboitements serrés, donc engendrer des difficultés d'assemblage. La première solution consiste à réduire l'épaisseur de la pièce à emboiter qui pose problème en la frottant doucement à plat sur du papier abrasif très fin (grain 600 à 800). La seconde consiste à confirmer l'emboitement serré à l'aide d'une cale pour protéger la pièce sur laquelle on applique quelques coups légers avec un objet assez peu lourd (manche de tournevis par exemple) Le ramolissement du plastique par la colle évitera toute déformation du support moteur dans son ensemble.

Ne jamais tenter d'élargir une rainure ou une mortaise, ceci n'est pas précis pour les quelques centièmes de millimètres à retirer.

4 Assemblage du support moteur.

Il y a donc 5 pièces à assembler pour le support moteur : une embase, une face frontale, deux faces latérales, un raidisseur supérieur.

Les rainures et les tenons offrent un positionnement précis et exact lorsque les 5 pièces sont mises ensemble, y compris pour leur equerrage. Le travail fastidieux de positionnement d'une pièce par rapport à l'autre est donc assuré par la conception même du support.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métalliqueRe-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métalliqueRe-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Faire un montage à blanc des 5 pièces et vérifier que le support est identique aux photos d'illustration de cet article.

Vérifier que tous les emboitements sont corrects et que les appuis des pièces se font bien les uns sur les autres. Vérifier plusieurs fois, avec une loupe si nécessaire. La précision des assemblages est de l'ordre de 5/100 mm.

TRES IMPORTANT :

Avant février 2018, les tenons de positionnement n'avaient pas de détrompeur et le sens de montage des faces verticales pouvait être inversé.

1) Vérifier le sens de montage de la face avant du support, c'est ce qui détermine la hauteur du pignon, donc la qualité de l'engrèmement pigon / couronne.

La face avant doit impérativement être orientée de la manière suivante :

  • repère pour le nombre de dents (1, 2 ou 3 points fraisés)  en haut et à l'intérieur du support moteur (le repère n'est plus visible losque le moteur est monté)
  • encoches pour le passage des pattes du chassis orientées vers le bas.

2) Les faces latérales doivent impérativement être orientées avec l'encoche de passage des vis de montage vers le bas et vers l'arrière du support. Si tel n'est pas le cas, le support du moteur ne pourra pas être vissé sur le châssis (mais il pourra toujours être collé) et le positionnement du support serait compromis par les pattes du châssis. Il serait toujours possible de les rabattre mais ce ne serait pas du travail soigné.

Vérifier et revérifier sur les photos d'illustration.

5 Collage des pièces du support du moteur.

Après toutes les vérifications, passer au collage des pièces du support du moteur.

L'utilisation d'une colle spéciale pour le plastique (colle pour maquettes) ou d'un solvant approprié (diluant synthétique par exemple depuis l'interdiction à la vente du trichlorétylène) permet un collage résistant.

Il n'est pas conseillé d'utiliser de la colle cyanoacrylate car sa résistance dans le temps peut s'altérer.

Maintenir les pièces serrées les unes contre les autres pendant le séchage, le positionnement des pièces tout comme la solidité de l'ensemble n'en seront que meilleures.

Pour renforcer le collage, il est possible d'ajouter un filet de colle à 2 composants epoxy (araldite ou équivalente) dans les angles intérieurs du support pour former un congé entre les pièces assemblées d'équerre.

Eviter de mettre une surépaisseur de colle sur la surface d'appui du moteur, ceci aurait un effet sur la qualité de l'engrènement pignon / couronne.

Il est possible dès maintenant de fixer le moteur sur son support et de le présenter sur le châssis pour vérifier que tout est en ordre. Il faudra redémonter le moteur pour visser le support sur le châssis.

Il est parfois nécessaire de régler l'écartement des pattes du chassis de la locomotive pour qu'elles passent exactement entre le moteur et son support. Le réglage de l'écartement se fait en pliant légèrement la patte par rapport au châssis puis en réalignant l'extrémité pour qu'elle soit parallèle au châssis.

Selon les goûts ou si le support du moteur est visible par les persiennes de la locomotive, il peut être judicieux de le peindre.

Pour éviter d'avoir à tout redémonter, il est préférable de peindre le support à ce moment de l'installation.

6 Montage du support sur le châssis de la locomotive.

Après avoir déposé la motorisation Jouef d'origine, placer une cale / gabarit de perçage sur le châssis.

Corriger éventuellement la position du pignon sur le gabarit selon la longueur réelle de l'axe du moteur.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Positionner le gabarit pour que les dents de la couronne soient en face du pignon représenté sur le gabarit. Attention avec l'utilisation d'un pignon renforcé par un épaulement. Tenez en compte pour positionner le support du moteur sur le châssis.

Pointer les centres de perçage des trous de fixation du support sur le châssis.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Démonter la couronne et le bogie du châssis en retirant le circlip de fixation en repoussant les "ailes" du circlip avec une pince fine et en s'aidant d'un tournevis fin (lame de 1,5mm ou 2mm) pour dégager entièrement le circlip. Attention au vol des circlips à ce moment qui se perdent généralement dans la pièce et qu'on ne retrouve jamais. Voici la raison pour laquelle 2 circlips sont joints au kit.

Percer maintenant les 4 trous de fixation à 1,6mm.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Tarauder les trous de fixation avec un taraud M2.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

Les tarauds sont toujours très fragiles, à plus forte raison pour un diamètre aussi faible. Mettre un peu d'huile lors du taraudage et procéder doucement. Ne jamais forcer lorsqu'il y a une résistance mais tourner en sens inverse pour dégager les copeaux et recommencer jusqu'au prochain point dur.

Remonter le bogie sur le châssis et remonter la couronne dans le sens inverse du montage d'origine (dents vers le haut). Remettre le circlip avec les mêmes précautions que lors de son retrait.

Présenter à nouveau le support moteur avec le moteur monté et le nombre de cales requises, vérifier que l'engrènement pignon/couronne se fait bien en fixant le support avec les 2 vis à l'avant.

Déposer le moteur du support et terminer la fixation du support en serrant les 2 vis à l'arrière du support.

Bloquer les 4 vis de fixation du support avec un point de vernis (vernis de blocage ou à défaut, vernis à ongles).

Monter à nouveau le moteur sur le support.

Il est temps maintenant de brancher les bornes du moteur à une alimentation et d'apprécier pour la première fois l'amélioration apportée par l'installation d'une motorisation performante.

Si le test est probant, passer au câblage du moteur.

7 Réglages.

Si pour une raison ou une autre (usure, déformation du châssis, etc.), le jeu entre le pignon et la couronne était insuffisant il suffira d'ajouter une cale d'épaisseur appropriée sous le support du moteur.

Un jeu insuffisant provoque un bruit important dans la transmission. Ajuster la hauteur des cales jusqu'à l'obtention d'un fonctionnement silencieux.

Il suffit dans ce cas de photocopier un gabarit sur du papier d'imprimante de 80g/m², soit le papier standard, puis de le découper pour en faire une cale et pour procurer à la mécanique un jeu de 0,1mm.

Le cas ne s'est jamais produit mais si le jeu était trop important, il faudrait monter un pignon avec un nombre de dents plus important. Chaque dent supplémentaire réduit le jeu de 0,25mm.

8 Branchement du moteur.

Souder simplement les 2 fils du moteur Jouef sur le nouveau moteur.

Vérifier le sens de marche de la locomotive selon la polarité des rails.

Si le sens ne correspond pas, tourner le moteur de 180° (pour éviter le croisement des fils dans la locomotive) et inverser le branchement des fils sur les cosses du moteur.

Brancher la diode d'antiparasitage TVS en parallèle sur le moteur. Il n'y a pas de sens de montage pour la diode TVS qui est symétrique. Il peut être préférable de brancher la diode d'antiparasitage sur la plaquette de prise de courant de la locomotive plutôt que sur les bornes du moteur. En effet les collecteurs des moteurs modernes sont des dispositifs de précision où il vaut mieux éviter autant que possible les soudures à répétions ou les efforts mécaniques sur les cosses.

Il est maintenant possible de fixer le moteur sur le support de manière définitive et de bloquer les vis avec un point de vernis.

9 Montage de la carosserie.

Des raidisseurs à l'intérieur de la carosserie peuvent gêner son remontage avec la présence du support du nouveau moteur.

Afin de ne pas nuire à la rigidité du support moteur, il est préférable de réduire la largeur des raidisseurs de la carosserie avec un couteau de modéliste.

Re-motorisation des locomotives Jouef avec châssis métallique

La carosserie doit maintenant s'emboiter parfaitement dans le châssis.

Les problèmes connus pour tous les modèles de kits de remotorisation

Voici les retours d'expérience pour les kits qui ont été installés : kits pour châssis métallique et kits pour châssis plastique.

Mauvais alignement du pignon et de la couronne

  • Nombre de signalisations du cas : 1
  • Description du problème : le moteur ne peut pas être installé parce que le pignon est situé trop bas par rapport à la couronne sur une CC 70002 à châssis métallique avec la face avant et le pignon convenablement choisis..
  • Cause : déformation du châssis.
  • Solution : ajout de cales pour posionner le moteur au bon niveau. Pour le cas concerné, il a fallu mettre 1 mm de cales, soit les 4 cales livrées avec le kit.
  • Commentaire : le mode  d'installation du kit pour châssis métallique par glissement à l'horizontale permet d'identifier immédiatement un tel problème car il est impossible de faire avancer le support en bonne position parce que le pignon vient buter sur la couronne.

Bruit important de la transmission

  • Nombre de signalisations du cas : 1
  • Description du problème : Bruit important au niveau de la couronne de type sifflement ou grincement en fonctionnement pour une CC 72001
  • Cause : absence de jeu dans l'engrènement pignon couronne, les dents du pignon touchent le fond de la couronne. La cause réele de cette absence de jeu n'est pas connue mais il peut s'agir d'une déformation du châssis plastique.
  • Solution : ajout de cales pour posionner le moteur au bon niveau. Pour le cas concerné, il a fallu mettre 0,5 mm de cales.
  • Commentaire : le mode  d'installation du kit pour châssis plastique par appui à la verticale sur le support ne permet pas de se rendre compte de l'absence de jeu, voire de l'appui important du pignon sur la couronne. La mécanique signale l'anomalie par un bruit désagréable.

Les améliorations à venir ou en projet.

Détrompeurs pour le positionnement des pièces.

  • Problème : Avec le version 2.0 du kit, il est possible d'inverser le sens des faces verticales du support.
  • Solution : Modification des tenons avec détrompage pour éviter tout montage erroné.
  • Mise en oeuvre : Evolution intégrée dans la version 2.1 du kit depuis 02/2018.

Pour terminer.

Il reste mainteant à poser la locomotive transformée sur le réseau et à profiter de sa nouvelle motorisation.

Les explications fournies pour monter et installer le kit de re-motorisation sont très complètes et elles pourront sembler trop détaillées pour les experts.

Ce kit s'adresse à tout le monde, y compris aux néophytes et la meilleure façon pour amener de nouveaux adeptes à notre hobby reste de rendre les choses faciles en évitant les déceptions quand on bloque sur un problème technique ou quand le train ne fonctionne pas de manière fiable. C'est l'une des raisons pour lesquelles il est justifié de fournir un antiparasitage efficace avec ce kit de re-motorisation pour éviter les aléas de fonctionnement liés à l'encrassement des roues et des voies.

Pour toute question, vous pouvez utiliser les commentaires ou le formulaire de contact.

N'hésitez pas à partager votre avis, vos satisfactions comme vos difficultés dans les commentaires, vos avis permettront d'améliorer le kit.

Témoignages des clients.

La plupart des témoignages se font par la messagerie de la plateforme ebay, comme je ne souhaite pas insister auprès des acheteurs pour qu'ils écrivent sur cette page, je me permets de retranscrire certains témoignages ici pour eux.

c************r, le 02/04/2018 - CC 40101.

J'ai monté et installé le kit, la machine est complètement transformée ! Elle est maintenant incroyablement plus puissante et plus souple.

Le niveau sonore est nettement réduit et le bruit résiduel fait "plus sérieux".

Bravo !

p********7, le 21/02/2018 - BB 9288.

Enthousiasmés par les performances de ma BB 9288 , j'ai convaincu un copain de mon club d'équiper sa loco Jouef de votre moteur .

p*****0, le 13/02/2018 - CC 7107.

... je viens de poser le kit pour châssis métallique dans une CC 7107 , et la je vous dit chapeau !!! ,

Partagez cette page avec vos amis: 

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.